Save our Advisory Council | Sauvons notre conseil consultatif

Canadian Labour Congress/Congrès du travail du Canada

http://www.canadianlabour.ca/national/news/stop-cutting-funding-womens-programs

Dear Premier:

On behalf of the 3.2 million members of the Canadian Labour Congress (CLC), I am writing to express our strong disagreement with your government’s decision to eliminate funding for the New Brunswick Advisory Council on the Status of Women (ACSW).

The New Brunswick ACSW created by the provincial government legislation in 1977 as an arms-length agency for consultation and study on matters relating to the status of New Brunswick women. Since then it has provided valuable advice to governments on legislation, policies and practices; educated the public on women’s issues, programs and services; and promoted networking among women’s groups. Its research and policy analysis has been invaluable to labour unions in New Brunswick, and to grassroots women’s groups who do not have much capacity or resources to conduct this work themselves.

Its arms-length status allows the Council to provide independent advice and information to the Government of New Brunswick. This role cannot be absorbed into the work of a government department, as a government department is not able to freely criticize or objectively assess government policy.

A strong civil society is fundamental to a healthy democracy. While gender inequality persists–while women continue to suffer disproportionate levels of poverty and violence, and while women in the workplace continue to experience barriers like unequal pay, harassment and lack of affordable, accessible child care–there will always be a need for a strong, independent voice like the New Brunswick Advisory Council on the Status of Women.

I urge you to reconsider your decision and reinstate funding for this valuable organization.

Sincerely,

Kenneth V. Georgetti

President

 

Le 30 mars 2011

Monsieur le premier ministre,

Au nom des 3,2 millions de membres du Congrès du travail du Canada (CTC), je vous écris pour vous indiquer que nous désapprouvons vigoureusement la décision de votre gouvernement d’éliminer le Conseil consultatif sur la condition de la femme (CCCF) du Nouveau-Brunswick.

Le CCCF du Nouveau-Brunswick a été créé en vertu de la législation provinciale en 1977 à titre d’organisme autonome de consultation et d’étude sur les questions ayant trait à la condition des femmes du Nouveau-Brunswick. Depuis, il a donné de précieux conseils aux gouvernements sur la législation, les politiques et les pratiques, sensibilisé le public à la condition féminine et aux programmes et services connexes et favorisé l’établissement de réseaux entre groupes de femmes. Ses recherches et ses travaux d’analyse des politiques ont été d’une utilité inestimable aux syndicats du Nouveau-Brunswick et aux groupes de femmes de la base qui n’ont pas la capacité ou les ressources nécessaires pour accomplir ces travaux ou recherches eux-mêmes

Son statut d’organisme autonome permet au Conseil de donner des conseils et de l’information indépendants au gouvernement du Nouveau‑Brunswick. C’est un rôle que ne peut assumer aucun ministère gouvernemental car aucun ministère ne peut jeter un examen critique ou objectif sur les politiques publiques.

Une forte société civile est un élément clé de toute démocratie saine. Tant que l’inégalité entre les sexes persistera – que les femmes continueront d’avoir des taux de pauvreté et de violence démesurément élevés et que les femmes continueront de se heurter en milieu de travail à des obstacles tels que l’iniquité salariale, le harcèlement et l’absence de services de garde d’enfants accessibles à un prix abordable – il existera un besoin d’une voix forte et indépendante telle que le Conseil consultatif sur la condition de la femme du Nouveau-Brunswick.

Je vous incite à revenir sur votre décision et à rétablir le financement de cette précieuse organisation.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

Le président,

Kenneth V. Georgetti

c.c.      Membres du Conseil exécutif du CTC

Membres du Comité du CTC sur la condition féminine

Conseil consultatif sur la condition de la femme du Nouveau-Brunswick

Fédération des travailleuses et travailleurs du Nouveau-Brunswick

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Pages

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: