Save our Advisory Council | Sauvons notre conseil consultatif

Statement from Press Conference/Déclaration du conférence de press

For the maintenance of the New Brunswick
Advisory Council on the Status of Women

Statement March 31, 2011

Our organizations are united in our resolve to preserve the New Brunswick Advisory Council on the Status of Women and its independent mandate.

Women, half of the New Brunswick population, still face inequalities and inequities and are still under-represented in several spheres of society.

The Advisory Council was brought into existence by law. In 1974, New Brunswick women organized a provincial conference, which resulted in the creation of an ad hoc committee to lobby for the creation of an Advisory Council on the Status of Women. A law creating an Advisory Council was adopted in 1975 and the first members were appointed in December 1977.

New Brunswick women today still face obstacles to their full participation in all spheres of society. It is clear that there is a continued need for an independent publicly funded body to aid women and groups in advancing the issues, especially given the low representation of women in decision-making positions and the invisibility of women’s concerns on the traditional public agenda.

The Advisory Council is effective because it sets its own agenda, brings issues of concern to women to the public’s and the Minister’s attention and provides unbiased research and information. The Council has developed an understanding and expertise on women’s issues. Its independence is central to its success and effectiveness.

We call on Premier Alward to honour his commitment that:

“Transparency in government is paramount and a new Progressive

Conservative government led by David Alward will actively engage with important stakeholder groups such as the Advisory Council on the Status of Women, Council on the Status of Disabled Persons and the First Nations of New Brunswick to enhance the inclusiveness of our government’s decision-making authorities.”

Already too few provincial government resources go towards promoting and implementing women’s equality initiatives. In fiscal year 2010-2011, the New Brunswick government invested 0.05%, that is five one-hundredths of one percent, of its overall budget in women’s equality issues. The abolition of the New Brunswick Advisory Council on the Status of women represents a 9% budget cut. This is simply unacceptable.

We call on Premier Alward to reverse the decision to abolish the Advisory Council and to honour his promise to New Brunswick Women and to work more closely with the New Brunswick Advisory Council on the Status of Women. We are prepared to work with the government to strengthen its mandate.

Pour le maintien du Conseil consultatif
sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick

Déclaration

Le 31 mars 2011

Nos organismes sont résolus à exiger le maintien du Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick.

Bien que les femmes représentent la moitié de la population provinciale, elles continuent à devoir composer avec des inégalités et des injustices, et leur représentation demeure insuffisante dans divers secteurs de la société.

Le Conseil consultatif est un organisme de droit public. En 1974, des femmes du Nouveau-Brunswick avaient organisé une conférence provinciale qui a abouti à la formation d’un comité spécial; ce comité avait le mandat d’exercer des pressions en vue de mettre sur pied un Conseil consultatif sur la situation de la femme au Nouveau-Brunswick. La loi sur le Conseil consultatif a été adoptée en 1975, et les premières membres ont été nommées en décembre 1977.

Aujourd’hui encore, la participation des femmes dans toutes les sphères sociales se bute à plusieurs obstacles. La faible représentation des femmes dans des postes de pouvoirs décisionnels justifie le besoin du soutien continu de la part d’un organisme public indépendant. Autre argument qui justifie mieux encore ce besoin, c’est l’invisibilité des dossiers relatifs aux femmes sur la place publique.

L’efficacité et le succès du Conseil consultatif sont attribuables à son indépendance. Le Conseil établit son propre programme et porte à l’attention du public, ainsi que du ministre, les questions qui concernent les femmes. Ainsi, le Conseil est en mesure de fournir de manière objective les services de recherche et d’information sur les dossiers. Au cours des années, le Conseil a acquis une excellente compréhension des dossiers féminins et a beaucoup accru ses compétences en la matière.

Monsieur le Premier ministre, nous vous demandons de vous acquitter de votre engagement :

« La transparence au gouvernement est primordiale et un nouveau gouvernement progressiste-conservateur dirigé par David Alward participera activement avec les parties prenantes clés telles que le Conseil consultatif sur la condition de la femme, le Conseil sur la condition des personnes handicapées, et les Premières nations du Nouveau-Brunswick à l’amélioration du caractère inclusif des pouvoirs décisionnels de notre gouvernement ».

L’abolition du Conseil est inacceptable puisque déjà trop peu de ressources publiques sont affectées à la promotion et à la mise en œuvre de projets en faveur des droits des femmes. Dans son budget global de l’année financière 2010-2011, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a investi 0,05 pour cent, soit un faible cinq centième de un pour cent. L’abolition du Conseil consultatif représente une réduction budgétaire de 9 pour cent.

Nous exhortons le premier ministre à annuler sa décision et à respecter la promesse qu’il a faite aux femmes de travailler de plus près avec le Conseil consultatif. Nous sommes disposées à travailler étroitement avec le gouvernement en vue de renforcer son mandat.

Filed under: Media/Médias, solidarity/solidarité

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Pages

%d bloggers like this: