Save our Advisory Council | Sauvons notre conseil consultatif

CONSEIL CONSULTATIF SUR LA CONDITION DE LA FEMME NÉCESSAIRE AUJOURD’HUI PLUS QUE JAMAIS : LIBÉRAUX

mercredi 29 juin 2011

http://nbliberal.ca/fr/1443/status-of-women-advocacy-needed-now-more-than-ever-liberals

FREDERICTON – Pendant qu’un groupe de femmes se réunis en dehors de l’Assemblée législative pour manifester contre la perte de services cliniques de santé sexuelle pour ceux âgées de 20 à 24 ans, il est clair qu’un groupe de pression indépendant pour les femmes est nécessaire aujourd’hui plus que jamais, a dit Victor Boudreau, chef  de l’Opposition libérale.

« Si jamais on avait besoin du Conseil consultatif sur la condition de la femme, c’est maintenant, » a dit M. Boudreau.  « Le Conseil sur la condition de la femme était une organisation indépendante qui pouvait parler au nom des femmes contre le gouvernement lorsque celui-ci prenait la mauvaise route, tout comme l’a fait le gouvernement Alward lorsqu’il a coupé les services de santé sexuelle pour le groupe qui a un plus grand besoin pour ces services. »

Bill Fraser, critique de la Santé pour l’Opposition officielle, a fait l’annonce des changements aux services de santé sexuelle lors du Budget principal des dépenses du ministère de la Santé pendant la dernière session législative.  À l’époque, les Néo-Brunswickois ont appris que, malgré ce que la ministre de la Santé a décrit comme étant une « épidémie » d’infections transmises sexuellement (ITS), le gouvernement éliminait les services de santé sexuelle pour les femmes âgées de 20 à 24 ans.

L’Assemblée législative a aussi entendu que trois des quatre médecins qui pratiquaient à la clinique de santé sexuelle ici à Fredericton ont démissionnés de leurs postes pour protester contre les coupures de service.

Le chef Libéral par intérim a suggéré que si le Conseil consultatif sur la condition de la femme existait toujours, on aurait pu appuyer de la pression afin d’éviter cette mauvaise décision.  Le Conseil consultatif a été éliminé par David Alward, malgré sa promesse dans sa plateforme électorale de travailler avec le groupe qu’il a éliminé à la première occasion.

« En éliminant le Conseil consultatif sur la condition de la femme, ce gouvernement à essayer de museler la voix des femmes, » a dit M. Boudreau.

« Si le Conseil sur la condition de la femme existait toujours, les femmes auraient une voix forte sur cette question, » a-t-il ajouté.  « Voilà un exemple de pourquoi nous faisons appel à la ministre (Margaret-Ann) Blaney de réinstaurer immédiatement le financement au Conseil consultatif. »

Filed under: Basic Info/Info de base, Media/Médias, solidarity/solidarité

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Pages

%d bloggers like this: